On se dispute, mais on s’amuse aussi

by Guest Author
Preskil-37

Hôtel Preskil: 31/12/2020: 10ème jour de quarantaine. Ce matin fut un peu différent des autres matins. Non pas par son timing qui enchaîne lever-température-déjeuner-corvées, mais par l’ambiance familiale. Pour je ne sais quelle raison, les enfants étaient en mode « jeboudeetjerâlemêmesijenesaispaspourquoi » (wesulkand wemoanevenifwedon’tknowwhy) ce qui a amené une contrariété et une agressivité commune. Je suis d’ailleurs sincèrement désolée si tous les voisins de l’hôtel ont étés se brosser les dents, ranger leur chambre et refaire leur lit sous mes menaces. (Ou si je les ai dérangé au vu des cris, tout simplement). Ce matin, les enfants m’ont poussé à bout. A tour de rôle, se comparant les uns aux autres, rouspétant pour l’hygiène, ou en se disputant pour des broutilles. Il n’y a « rien à faire », certes, mais alors pourquoi le peu qu’il « faut absolument faire » n’est il pas fait et expédié en quelques minutes ?

Bref, la matinée fut quelques peu compliquée. J’étais quelque peu -fort- énervée. Le besoin de se défouler se fait sentir, et j’apprécierai qu’ils arrêtent de se défouler les uns sur les autres. Ah, si j’avais pu les envoyer courir un peu sur la plage, ou faire quelques longueurs à la piscine… ça aurait peut-être remis les idées en place à l’un ou l’autre… mais c’est malheureusement impossible. L’overdose d’idioties télévisées et de vidéos débiles en boucles sur smartphone n’ont absolument rien arrangé. Donc ni une ni deux, smartphone, iPod, tablettes et télécommande de TV confisqués! (Sauf pour notre aîné qui vient de se lever, qui a compris que j’atteignais un point d’énervement culminant et qui en quelques minutes a fait tout ce qu’il y avait à faire dans sa chambre, y compris balayer la terrasse, et planquer son GSM (hors de ma vue.) Le reste de la matinée est donc nettement plus calme. Laser game, coloriage, et bricolage de l’hôtel nous amène au dîner.

Les repas étant chaque jour particulièrement copieux et conséquents, j’avais demandé 4 petites pizzas pour ce midi (le menu prévu pour le soir est déjà bien chargé !) et ça les enfants ont tout mangé. Le bœuf farci aux champignons sur son lit de gratin aux broccolis est un régal et la quantité est correcte. On choisit le menu pour le lendemain et là aussi, ça promet d’être délicieux. Après la vaisselle, les enfants ne m’approchent plus vraiment et l’après-midi est alors plutôt calme. Ce qui fait du bien à tout le monde. Je peux avancer dans mes démarches, appels téléphoniques, formulaires à compléter et autres recherches administratives. Le goûter arrive alors, vers 15h30 comme chaque jour. Une surprise nous attend, une salade de mangue nous est offerte. Ça a l’air délicieux …Mais, curieusement, nous n’arriverons pas à les manger! C’est pimenté. Tellement pimenté, que même après avoir été rincés nos dois à l’eau courante, c’est encore trop piquant que pour arriver à reconnaître le goût de la mangue ou des ananas qui accompagnent. Nous sommes un peu déçu, cette petite salade de fruits avait l’air si bonne, si fraîche… mais nous ne sommes visiblement pas encore prêts pour des plats qui comportent autant de piments. Espérons que ça viendra et qu’un jour nous apprécierons de telles préparations.

Vu que ce soir c’est le réveillon, je conseille aux enfants de faire une sieste. Les filles acceptent mais les garçons sont trop pris par le film visionnés sur le GSM du grand. On ne les entendra plus jusqu’à l’heure de l’apéro. Nouvelle surprise, il y a du « champagne! » Une bouteille de Bulles des îles (rosé, avec alcool) et une de Champy, sans alcool. Et il y a des verres à mousseux pour tout le monde, même pour les enfants ! Trop chouette, tout le monde apprécie. Les zakouskis sont très fins et très raffinés. C’est parti pour un repas gastronomique de très bonne qualité, c’est sûr. Un spectacle de Sega (danses et musiques mauriciennes) a lieu sur la plage et ça met tout de suite une ambiance festive. Les entrées puis les plats sont vraiment excellents. Cette fois ci, nous ne jetterons rien. Comme tout est servi à l’assiette, et non pas dans des boîtes en cartons, la vaisselle se fait 2 par 2. Le dessert est tellement beau et bon, que même le petit dernier qui n’avait pas voulu en commander, est venu en manger dans mon assiette. C’est tellement léger et fondant en bouche… 👌😋🤩

Nous continuerons la soirée avec des jeux tous ensemble, et beaucoup de rires. Dès minuit, alors qu’il y a encore 26° et que les garçons sont toujours torses nus, nous passerons quelques appels à des belges qui sont toujours en 2020 et parleront de la neige… Je vous souhaite une excellente année 2021 à toutes et tous 🥳. Contributor Elodie Marnot-Louviaux

Sign up for our quarterly updates!

You may also like

Leave a Comment

* By using this form you agree with our Privacy Policy and handling of your data on this website.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More